Hisser les voiles

Nous sommes à bord, la glacière est prête pour le goûter, il ne reste qu’à hisser les voiles pour avancer ! Première manoeuvre que nous allons décortiquer en deux étapes : tout d’abord pour la GV, puis la voile d’avant.

Grand Voile

Prérequis

  • Être face au vent. Le barreur peut s’aider du moteur en mettant une légère marche avant pour rester dans cette position instable. Sans moteur, le bateau aura tendance à partir soit à gauche à droite.
  • Veille 360 (pas de bateaux dans la direction du vent).
  • Définir s’il faut prendre un ou plusieurs ris (ne pas hisser la GV en entier pour réduire sa puissance). Cela se détermine en fonction de la puissance du vent. En cas de doutes : il vaut mieux prendre un ris et le lâcher par la suite.

Étape 1 : Annonce

Barreur : Demander à ses équipiers s’ils sont prêts à hisser la GV avec la phrase : « Paré à hisser la GV ? ».
GV : Pour le moment on garde l’écoute bien bordée, pour que le numéro 1 puisse travailler sur la bôme sans qu’elle ne bouge.
Numéro 1 : Ouvrir le taud (sac de protection) et retirer les éventuels rabans pour que la voile soit libre.
Piano : Ouvrir les taquets de ris  et le taquet du hale-bas.
Équipier : À l’extrémité de la bôme, tirer sur les ris pour qu’ils soient libres au moment où on hissera.

Piano : Préparer la drisse de GV en faisant 1 tour autour du winch. Pas besoin de la manivelle pour le moment.
Numéro 1 : Se placer au pied de mât, repérer la drisse de GV pour être prêt à tirer dessus.
GV : Choquer l’écoute de GV. 
Équipiers : Une fois que les équipiers sont prêts, répondre au barreur : « Paré ».

Étape 2 : On hisse !

Barreur : Donner l’ordre de hisser : « On envoi ! », « On hisse ! »…
Numéro 1 + Piano : Le numéro 1 tire sur la drisse au pied de mât. Le piano récupère le mou au fur et à mesure au winch.
Lorsque le numéro 1 n’arrive plus à tirer sur la drisse, le piano fait 2 tours supplémentaires au winch (soit 3 au total), bloque la drisse dans la mâchoire du winch et termine d’hisser la voile avec la manivelle, on dit qu’il étarque la voile. Numéro 1 et Piano surveillent le guindant de la voile. L’objectif est qu’il soit bien tendu.
Numéro 1 : Retirer la manivelle, fermer le taquet de la drisse de GV si ouvert, retirer la drisse du winch.

Étape 3 : Réglages

Barreur : Prendre le cap (la direction) à suivre.
GV
 : Reborder l’écoute de GV. On règle l’ouverture de la voile en fonction de l’allure.
Piano : Reprendre le mou du Hale bas et fermer le taquet.
Piano : Laisser du mou dans les ris et fermer les taquets. Ils ne doivent pas être trop tendus ou trop « pendouiller ».
Piano : Laisser du mou dans la balancine. Elle ne doit pas être trop tendue ou trop « pendouiller ».

 

Voile d’avant

Prérequis

  • Pas d’allure spécifique pour l’envoi.
  • Veille 360 (pas de bateaux dans la direction du vent).
  • Définir quelle voile d’avant mettre en place : en fonction de la puissance du vent.

Étape 1 : Mise en place

Numéro 1 : Prendre le sac avec la VA choisie (ne pas hésiter à accrocher le sac sur le balcon avant par exemple pour éviter de le perdre). Accrocher le point d’amure de la voile sur le bateau en bas de l’étai avec une manille.
Numéro 1 : Accrocher les mousquetons de la VA sur l’étais, tous dans le même sens.
Piano : Ouvrir le taquet de drisse de VA.
Numéro 1 : Accrocher la drisse de VA (souvent située au niveau du pied de mât) sur le point de drisse de la VA avec un noeud de chaise.
Numéro 1 : Accrocher avec un noeud de chaise les 2 écoutes de VA sur le point d’écoute de la VA. Les faire passer de chaque côté du bateau pour les ramener aux winchs. 

Étape 2 : On hisse !

Barreur : Donner l’ordre de hisser : « On envoi ! », « On hisse ! »…
VA : Choquer les écoutes (normalement elles ne sont pas encore bordées)
Numéro 1 + Piano : Le numéro 1 tire sur la drisse au pied de mât. Le piano récupère le mou au fur et à mesure au winch.
Lorsque le numéro 1 n’arrive plus à tirer sur la drisse, le piano fait 2 tours supplémentaires au winch (soit 3 au total), bloque la drisse dans la mâchoire du winch et termine d’hisser la voile avec la manivelle, on dit qu’il étarque la voile.Numéro 1 et Piano surveillent le guindant de la voile. L’objectif est qu’il soit bien tendu.
Numéro 1 : Retirer la manivelle, fermer le taquet de la drisse de VA si ouvert, retirer la drisse du winch.

Étape 3 : Réglages

Barreur : Prendre le cap (la direction) à suivre.
VA
 : Reborder l’écoute de VA sur le winch. On règle l’ouverture de la voile en fonction de l’allure.

 

Variante : voile d’avant sur enrouleur

Une voile d’avant sur enrouleur est une voile qui est enroulée autour de l’étais. C’est souvent le cas du génois. Le principe de l’enrouleur est qu’on laisse en place, à poste, enroulée. On la hisse donc une fois lors de la mise en place de l’enrouleur, puis il n’est plus nécessaire de l’affaler. On trouve généralement des génois sur enrouleur, pratique vu leur taille c’est plus simple à manipuler.

Ok, mais comment on la déroule alors ?

Rien de compliqué. Il y a un taquet qui permet de faire tourner l’enrouleur. On ouvre ce taquet et on tire sur une des écoutes de la voile d’avant (celle de gauche ou de droite en fonction de l’amure).


Partager ce cours

Share

Continuer la formation

Allez moussaillon ! Du nerf avec le prochain cours :
Mise à la cape ›

Commentaires

Tu n'as pas compris quelque chose ? J'ai abusé sur le rhum sur une explication ? N'hésite pas, exprime-toi !
avatar
  S’abonner  
Notifier de