Marche arrière

Marche arrière

Avant de s’attarder sur la marche arrière, particulière, revenons sur la marche avant.

En marche avant, l’ hélice provoque un flux d’eau (en pointillés bleus) qui va directement « taper » sur le safran que vous orientez à gauche ou droite. On dit que le flux « accroche » sur le safran. C’est ce qui permet de rendre le bateau manoeuvrant presque immédiatement : vous pouvez aller à gauche ou droite instantanément. En marche arrière, ce n’est pas si simple…

 

Quand on enclenche la marche arrière les filets d’eau vont de l’autre côté (vers l’avant du bateau). Il ne vont pas sur le safran. Voir en 1 sur le schéma.
Il va donc falloir déjà prendre de la vitesse, comme en 2 sur le schéma. Le flux d’eau dû à la vitesse glisse désormais également sur le safran. Le bateau devient uniquement manoeuvrant à partir de ce moment. On peut donc seulement commencer à tourner (en 3).
Pour faire une marche arrière, il faut donc :

  • Arrêter le bateau
  • Embrayer la marche arrière en prévoyant de l’espace.
  • Attendre. Le bateau à tendance à partir d’un côté (en fonction du pas d’hélice). Le bateau n’est pour le moment pas manœuvrant.
  • Le bateau commence à prendre de la vitesse, des filets d’eau s’écoulent sur le safran : le bateau devient manœuvrant.

Une fois que le bateau est manoeuvrant en marche arrière, en regardant vers l’arrière :

  • Avec une barre à roue, vous pouvez utiliser la barre comme un volant.
  • Avec une barre franche, viser votre direction en orientant la barre franche.

Barre franche

Terminons avec un petit point d’attention lors d’une marche arrière avec une barre franche. Dès que vous allez débuter un virage (2 sur le schéma), les flux d’eau dus à la vitesse vont venir plaquer le safran. Il est donc conseillé de bien ternir la barre pour éviter que la barre d’un coup d’un côté emportée par les flux d’eau (comme en 3 sur le schéma).

 


Partager ce cours

Share

Continuer la formation

Allez moussaillon ! Du nerf avec le prochain cours :
Coup de fouet ›

Commentaires

Tu n'as pas compris quelque chose ? J'ai abusé sur le rhum sur une explication ? N'hésite pas, exprime-toi !
avatar
  S’abonner  
Notifier de