La radio VHF

La radio sur un bateau, qu’on appelle VHF, permet de prévenir en cas de problème, de communiquer entre bateaux, mais aussi de recevoir la météo. Il existe des VHF fixes comme des autoradios (en 1 sur le schéma) et des VHF portatives comme des talkies-walkies(en 2 sur le schéma).
Il existe une option « ASN » (Appel Sélectif Numérique) qui permet d’envoyer des messages numériques (un peu comme des SMS). L’avantage est que c’est couplé avec le GPS (Global Positioning System), ce qui permet d’envoyer dans le message la position du navire.
Les ondes de la VFH transitent par le biais de Sémaphores, il s’agit d’antennes placées un peu partout sur la côte.
La portée d’une VHF, dépend de la côte, de l’antenne sur le bateau…  La moyenne pour une VFH fixe est d’environ 25 milles et 5 milles pour une VHF portable.

Excellent c’est comme la cibie, à l’époque ! On va pouvoir programmer des apéros avec tous les bateaux !!!Ouais, enfin il y a quelques règles d’utilisation, découvrons tout çà.

 

Réglementation

Pour pouvoir utiliser une VHF dans les eaux internationales, le CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphoniste) est obligatoire.
Pour pouvoir utiliser une VHF dans les eaux territoriales françaises, s’il s’agit d’une VHF fixe et supérieure à 6watts ou d’une VHF portative ASN, le CRR ou le permis côtier est obligatoire.
Seule l’utilisation de VHF dans les eaux territoriales françaises, fixes et inférieures ou égales à 6 watts ou une portative non ASN n’est pas soumise à permis ou certificat.
C’est ANFR (Agence Nationale des Fréquences) qui délivre le CRR.
Chaque VHF a un numéro de licence, associé au bateau qu’on appelle MMSI (Maritime Mobile Servie Identity).

 

Les principaux canaux

La VHF nous permet « d’écouter » différentes chaînes, un peu comme sur un poste de radio. Découvrons les principales.

16 Canal principal
Il s’agit du canal international. Celui que tous les bateaux sont censés écouter. Il permet donc de contacter un autre bateau, pour ensuite dégager sur un autre canal,  mais aussi pour envoyer un message de demande d’aide en cas de problème.
06-08-72-77 Navire-navire
Permet de discuter avec un autre bateau. Vous vous placez donc sur le 16, vous appelez un copain, puis vous lui demander de basculer sur un de ces 4 canaux, pour éviter d’encombrer le 16.
09 Capitainerie / Port de plaisance
Permet de joindre le port pour demander par exemple s’il y a une place pour vous pour la nuit.
10 Sémaphore
Pour contacter un sémaphore précis.
12 Ports de commerce
Ne vous concerne pas normalement.

 

Les CROSS

Le canal 16 est géré par l’armée, par le biais des CROSS : Centres Régionaux Opérationnels de Surveillance et de Sauvetage.
Les missions des CROSS est de coordonner les opérations de sauvetage et de diffuser les informations de sécurité (météo, dangers…). Ils écoutent donc jour et nuit pour intervenir en cas de demande d’urgence.

En cas de demande d’aide, ce n’est pas forcément eux qui interviennent, ils peuvent très bien demander aux navires à proximité d’une zone d’intervenir (donc pourquoi pas vous !) ou peuvent aussi faire appel à la SNSM (une association de sauveteurs en mer bénévoles).
Les CROSS annonce la diffusion des bulletins météo réguliers et invite les bateaux qui souhaitent les écouter à bascule sur un autre canal. Par exemple : Ici CROSS Med (le cross de la Méditerranée) qui va diffuser un bulletin météorologique sur le canal 80. Le canal sur lequel il faut basculer et les heures de diffusion dépendant de la zone de navigation.
Dans le cas où la météo se dégrade et dépasse 7 beaufort, les CROSS diffusent dans ce cas une annonce sur le canal 16.

Plus aucune excuse, vous devez rester à l’écoute sur le 16 !

Euh, mais je ne comprends pas, si je dois contacter Gérard pour ma partie de pêche, je me met sur le canal 16 de l’armée ?

Vous devez utiliser le 16 pour que Gérard vous capte, vu que Gérard surveille aussi le canal 16. Mais dès que vous êtes en lien, vous devez dégager sur un canal navire-navire pour laisser la place libre aux CROSS. Vous pouvez donc contacter vos amis sur le 16 en leur demandant de dégager sur un autre canal pour la suite de la conversation, sur le 72 par exemple. Mais attention… tout le monde peut aussi écouter le 72, ce n’est pas un canal privé !

Fonctionnement

Voici un modèle de VHF fixe. Nous allons voir les touches principales qu’on retrouve sur la plupart des appareils. Bien sûr, en cas de différences, je vous invite à vous rapporter au manuel de votre VHF.

  1. ON / OFF + Volume. Le volume à 0 permet d’éteindre la radio. En tournant vers la droite on peut régler le volume.
  2. Canal. Tournez la molette pour choisir le canal à écouter ou sur lequel diffuser.
  3. Squelch. Molette de réglage de réception. Pour  bien régler, tourner le Squelch complètement à gauche, cela va faire un « pschhhh ». Tourner désormais progressivement vers la droite jusqu’à ce que le « pschhhh » s’arrête. Dès que c’est le cas, vous êtes bien réglé !
  4. 16. Touche de raccourci pour écouter / émettre sur le canal principal, le 16.
  5. Watch. Certaines VHF permettent d’écouter deux canaux simultanément (le 16 + un de votre choix). Généralement, il suffit de se placer sur le canal à écouter et d’appuyer sur « Watch » pour écouter ce canal en plus du 16.
  6. Distress. Bouton caché par un petit volet, permettant d’envoyer un message d’urgence par le biais de l’ASN. L’écran vous demande ensuite le type de problème que vous rencontrez.
  7. PTT (Push To Talk). Bouton sur lequel vous appuyez pour parler. Attention, on parle chacun son tour (mode simplex), ce n’est pas comme sur un téléphone ou on peut parler et écouter en même temps.
  8. Hi / Lo (visible sur l’écran). Permets d’émettre et recevoir avec plus ou moins de puissance (et donc de portée). En Hi (high), la puissance est de 25 watts, en Lo (low) la puissance est de 1 watt (donc rationnellement 25 fois moins puissant). Attention toutefois à l’utilisation de la batterie en high !

 

Communiquer

Pour parler à la VHF, vous devez respecter cet ordre :

3 fois le nom de appelé (le nom du navire, le nom du port…)
de 3 fois le nom de l’appelant (le nom de votre bateau)
Votre message

Exemple d’une conversation d’appel à la Capitainerie (canal 9) :

-TOULON, TOULON, TOULON de ULYSSE, ULYSSE, ULYSSE, me recevez-vous ?
-Oui ULYSSE je vous reçois, à vous ?  (« à vous » indique qu’on attend une réponse en retour)
-Auriez-vous une place pour cette nuit, nous sommes un bateau de 30 pieds avec un tirant d’eau de 2 mètres.

Exemple d’une conversation avec un autre navire (canal 16) :

-GERARD, GERARD, GERARD de ULYSSE, ULYSSE, ULYSSE ? (GERARD et ULYSSE sont les noms des navires)
-Ouais ULYSSE, qu’es-ce tu fous, on t’attend pour la partie de pêche
-OK GERARD, on dégage sur le canal 72 pour la suite, 7, 2. (le fait de décortiquer « 72 », chiffre par chiffre permet d’être sur que Gérard à bien reçu le canal, en mer, on ne capte pas toujours bien)

Messages d’alerte

Il existe 3 types de messages, liés à la sécurité. Découvrons-les, par ordre de priorité croissante.

Sécurité : SECURITE

La navigation peut être dangereuse sur une zone : conteneur à la dérive, météo supérieure à 7 beaufort…

Structure d’un message de sécurité : 
SECURITE, SECURITE, SECURITE
A TOUS, A TOUS, A TOUS
ICI ULYSSE, ULYSSE, ULYSSE
– texte du message de sécurité
A VOUS

Urgence : PAN PAN

Panne sur le navire (moteur, gouvernail…),  blessé à bord.

Structure d’un message d’urgence : 
PAN PAN, PAN PAN, PAN PAN
A TOUS, A TOUS, A TOUS
ICI ULYSSE, ULYSSE, ULYSSE
– position navire
– nature urgence
– secours demandés
– intentions du chef de bord,
– renseignement facilitant les secours
A VOUS

Détresse : MAYDAY

Danger grave et imminent : voie d’eau importante, incendie, personne en danger…

Structure d’un message de détresse : 
MAYDAY, MAYDAY, MAYDAY
ICI ULYSSE, ULYSSE, ULYSSE
– position navire,
– nature détresse,
– secours demandés,
– nombre de personnes à bord,
– intentions du chef de bord,
– tout renseignement facilitant les secours
A VOUS

Allez plus loin

Vous souhaitez passer votre CRR ? Télécharger le document de préparation au CRR fourni par l’ANFR, vous permettant de réviser ce que vous devez savoir pour l’examen.


Partager ce cours

Share

Fin du chapitre

Retour à la section

Commentaires

Tu n'as pas compris quelque chose ? J'ai abusé sur le rhum sur une explication ? N'hésite pas, exprime-toi !
avatar
  S’abonner  
Notifier de