Noeud de chaise

Ce noeud est couramment utilisé pour accrocher les bouts sur les voiles : sur les points de drisse ou d’écoute par exemple. On peut aussi l’utiliser pour amarrer le bateau. Il a l’avantage d’être solide et de pouvoir le défaire très simplement en soulevant la boucle qui coince la corde allant vers le bas (en 3 sur le schéma).

Noeud de chaise

  1. Faire une boucle. Détails importants : la boucle est vers l’intérieur (vers la droite), et le courant passe au-dessus du dormant.
  2. Passer le courant dans la boucle précédente par le dessous. Le courant doit « sortir » de la boucle.
  3. Faire un tour autour du dormant, puis revenir dans la première boucle. Serrer. C’est terminé !

Oula, moi trop noeud noeud pour tout retenir !
Pas de panique. Voici une petite astuce pour retenir la logique du noeud de chaise. Imaginons que notre bout est un serpent…
1. Le serpent sort du puit (la boucle)
2. Le serpent fait le tour de l’arbre (le dormant)
3. Le serpent rentre dans le puit (le boucle)


Partager ce cours

Share

Continuer la formation

Allez moussaillon ! Du nerf avec le prochain cours :
Noeud plat ›

Commentaires

Tu n'as pas compris quelque chose ? J'ai abusé sur le rhum sur une explication ? N'hésite pas, exprime-toi !
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Didiermanafia Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
manafia
Invité
manafia

bonjour,
merci pour ce beau cours sur les nœuds. J’ai une question à laquelle je n’arrive pas à répondre en regardant vos différents nœuds. Quel est le nœud le plus solide et qui a le moins de chance de se défaire, en bref le plus sécuritaire même avec des variations de tensions? Et tant pis pour la facilité à le défaire.

Didier
Invité
Didier

on peut aussi l’assurer avec le Yosémite, étape 4.