La dépression

Formation d’une dépression

Je sais que les gens tombent parfois en dépression à cause du boulot, mais, en météo comment se créer une dépression ?

C’est ce qu’on appelle la cyclogenèse. Voici les différentes phases.

1. Deux masses d’air se rencontrent : une chaude en provenance de l’équateur et une froide en provenance des pôles.
L’air froid tend à aller vers l’équateur, alors que l’air chaud va vers les pôles.
2. Vous vous souvenez, les masses d’air ne se mélangent pas, l’ondulation créée par la rencontre des masses d’air va produire deux fronts : un chaud et un froid.
3. Lorsque le front chaud rencontre la masse d’air froide, l’air chaud, plus léger, monte, il contourne l’air froid en s’élevant dans les airs. En montant, l’air chaud va se refroidir et créer des nuages.
Au bout d’un moment, à force de s’évacuer dans les airs, l’air chaud crée un « vide », l’air froid va se faire un malin plaisir à venir s’y engouffrer. Petit problème : lorsque c’est le front froid qui rencontre l’air chaud, il expulse l’air chaud vers le haut, de manière instable.
4. Le front froid a fusionné avec le front chaud : une occlusion s’est créée.

Passage d’une dépression

Regardons désormais ce que cela donne dans la « vraie vie », avec une coupe. Lisez le graphique de la droite vers la gauche.

1. Nous sommes dans une masse d’air froide. A l’avant de la dépression, on l’appelle la tête.
2. Le front chaud rencontre la masse d’air froide, comme vous l’avez compris désormais il passe par dessus, en altitude. En montant, l’air chaud se refroidit et forme des nuages. On voit alors apparaître des cirrus a très haute altitude, puis des cirrostratus un peu plus bas, puis des altostratus encore plus bas.
Pendant cette phase, le baromètre baisse progressivement dans des hectopascals inférieurs à 1015.
Le vent évolue aussi en se levant, il fraichit secteur Sud, puis Sud-Ouest.
3. Le front chaud est passé, nous sommes dans une masse d’air chaude, et le front froid ne va pas tarder… On se trouve dans le corps de la dépression.
Il y a des nuages de basses altitudes : nimbostratus, stratus avec des pluies.
Le baromètre baisse moins.
Le vent est soutenu, orienté Sud-Ouest.
4. Le front froid est là. Il va « pincer » l’air chaud restant pour le propulser en altitude.
Nous pouvons le voir venir grâce à de gros nuages de type cumulonimbus.
Le baromètre remonte.
Le vent est secteur Ouest.
5. Le front froid est passé, nous sommes dans une masse d’air froide, c’est le ciel de traîne.
Il y a des cumulus, des alternances des pluies et d’éclaircies.
Le baromètre continue de monter au dessus de 1015 hpa.
Le vent est secteur Nord-Ouest assez variable, mais soutenu.


Partager ce cours

Share

Aider le site

Continuer la formation

Allez moussaillon !
Du nerf avec le prochain cours :
Les brises ›

Commentaires

Tu n'as pas compris quelque chose ? J'ai abusé sur le rhum sur une explication ? N'hésite pas, exprime-toi !
avatar
  S’abonner  
Notifier de