Liaisons directes / indirectes

 

Liaisons directes

Commençons avec l’aspect le plus logique à comprendre, les liaisons directes. 

  • La barre joue sur la direction.
    Si je mets ma barre vers la gauche ou la droite, je lofe ou j’abats.
  • Les voiles jouent sur la propulsion.
    Si je mets beaucoup de surface de voiles, j’ai beaucoup de puissance, j’avance plus vite.
  • Le poids (de l’équipage, voir même du matériel à bord) joue sur l’équilibration.
    Si je me mets le poids d’un côté le bateau gîte plus ou moins.

Sur le schéma ci-dessus les liaisons directes sont représentées par les traits continus.

Super ton cours, si c’est pour m’apprendre que la barre me permet d’aller à gauche ou  droite…

Liaisons indirectes

Et si je vous dis qu’il est possible de diriger le bateau sans toucher la barre, uniquement en touchant aux voiles par exemple !

Euh, tu veux qu’on fasse une pause ? C’est vrai t’expliques très bien, mais là tu « dérailles »… enfin tu… coules ? 

C’est justement le principe des liaisons indirectes, elles font toute la force de la voile ! Chaque liaison directe est finalement contrôlable par le biais de liaisons indirectes.
Une fois que l’on comprend et qu’on utilise les liaisons indirectes, on comprend toute la grandeur de l’équipe.  Chaque équipier peut jouer pour améliorer les performances du bateau.
Sur le schéma ci-dessus les liaisons indirectes sont représentées par les traits en pointillés. Décortiquons les liaisons indirectes pour la barre, les voiles et le poids.

La barre

  • La barre joue aussi sur la propulsion.
    Si avec ma barre, je me mets face au vent : j’arrête le bateau.
    Au contraire si j’oriente le bateau pour que les voiles soient gonflées : je fais avancer le bateau.
  • La barre joue aussi sur l’équilibration.
    Si avec ma barre, je me mets au près : le bateau gîte.
    Au contraire si je me mets face au vent ou vent arrière : le bateau est à plat.

Les voiles

  • Les voiles jouent aussi sur la direction.
    Pour abattre, je choque la GV (ou borde la VA). Voir en 1 sur le schéma. Le point de pivot s’exerce autour du mât et il y a une force uniquement à l’avant.
    Pour lofer, je choque la VA (ou borde la GV). Voir en 2 sur le schéma.
  • Les voiles jouent aussi sur l’équilibration.
    À partir du moment ou nous avons vu que les voiles jouent sur la direction, on peut mettre le bateau au près pour gîter et à l’équilibre en le mettant face au vent.

Le poids

  • Le poids joue aussi sur la direction.
    Pour abattre, il faut mettre le poids au vent et à l’arrière. Voir en 1 sur le schéma.
    Pour lofer, il faut mettre le poids sous le vent et à l’avant. Voir en 2 sur le schéma.
  • Le poids joue aussi sur la propulsion.
    À partir du moment où nous avons vu que le poids joue sur la direction, on peut mettre le bateau face au vent pour l’arrêter ou l’orienter de manière à gonfler les voiles pour avancer.

Partager ce cours

Share

Aider le site

Continuer la formation

Allez moussaillon !
Du nerf avec le prochain cours :
Les couples ›

Commentaires

Tu n'as pas compris quelque chose ? J'ai abusé sur le rhum sur une explication ? N'hésite pas, exprime-toi !
avatar
6 Fils de commentaires
9 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
charliedamienJean-PhilippeRamiusMatthieu Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Nathalie Bibeau
Invité
Nathalie Bibeau

Bonjour, le titre de cette rubrique est Laisons directes/indirectes. Est-ce bon ou j’ai abusé un peu trop de ce rhum?

Patrick
Invité
Patrick

Bonjour,
Je ne comprends pas pourquoi mettre du poids à l’avant ferait lofer ?
Effet de la carène ?
J’avais plutôt constaté qu’avoir du poids à l’arrière rendait le bateau plus ardent, et j’atribuais ça au fait que l’arrière étant plus enfoncé, ça augmentait la quête du mât.
Merci de m’expliquer !

Rémy
Invité
Rémy

« Sur le schéma ci-dessus les liaisons directes sont représentées par les traits en pointillés. » indirectes ? ai je gagné une lampée de rhum ?

Matthieu
Invité
Matthieu

Merci pour ce beau site !
A moi pour une correction : « Chaque liaison directe et finalement… » préférer « … est … »
Tchin !

Ramius
Invité
Ramius

Bonjour et merci pour votre site et ces cours que je découvre. Présentation très claire, sobre , lisible, bravo.

Ce contenu attise ma curiosité : n’est-il pas question d’équilibrage plutôt que d’équilibration ?

A moins que le terme équilibration ne soit une spécificité du vocabulaire nautique.

damien
Invité
damien

Bonjour. Tout d’abord je tiens à te féliciter pour ce très bon site, clair, accessible et bien illustré.
Je me permet juste d’apporter un autre argument (recevable ou pas) concernant la liaison poids/direction. Considérons un équipage en surpuissance (dans ce cas leur poids ne suffit plus à garder le bateau à plat). Leur poids va donc déterminer la quantité de loffe (fermeture de l’angle bateau/vent), et par conséquent un changement de direction en fonction du poids… J’espère être clair, désolé si ce n’est pas le cas.