Se repérer

Bâbord / Tribord

Pour repérer la gauche et la droite, vous connaissez sans aucun doute les appellations bâbord (à gauche) et tribord (à droite).
Petite astuce pour s’en souvenir, on peut penser au mot batterie : « ba » est à gauche comme bâbord et « tterie » (« tri ») est à droite comme tribord.
Pour résumer, quand on regarde de l’arrière vers l’avant du bateau, tout ce qui est à gauche sera donc à bâbord, et tout ce qui est droite à tribord.

Au vent / Sous le vent

Il y a une autre façon de se situer : en se référant au vent.

1. En se référant au bateau.
Il faut imaginer tracer une ligne qui séparerait le bateau en deux (ligne en pointillés bleue sur le schéma de gauche), si vous êtes sur le côté d’ou vient le vent (représenté par la flèche en haut) vous êtes au vent (1) sinon vous êtes sous le vent (2).
Cela permet de situer un objet ou une personne sur le bateau. Exemple : dire à votre copain d’aller fumer sa clope sous votre vent (pour éviter de respirer sa fumée).
Cela permet aussi de situer un objet sur le plan d’eau. Exemple : si on parle de la bouée orange sur le schéma, on peut dire qu’elle est au vent (par rapport au bateau).
Note : le voilier penche (on dit qu’il gîte) :  le côté sous le vent descend, le côté au vent monte.

2. En se référant à un objet, au paysage
Même principe, mais en se référant à un objet, un autre bateau, ou un repère sur la côte… On imagine toujours une ligne sur l’objet en question par rapport au vent (ligne en pointillés rouge sur le schéma de droite). Notre bateau se situe sous le vent (4) par rapport à la bouée et nous passerons bientôt au vent (3).

Bâbord amure / Tribord amure

L’amure c’est le côté des voiles qui reçoit le vent. En fonction de quel côté en premier reçoit le vent le voilier on dit qu’il est bâbord amure ou tribord amure.

Et si jamais le vent ne vient ni de bâbord, ni de tribord, mais pile poil de l’arrière ?

Bonne question ! Et bien, ce sera la bôme qui va le déterminer : si elle va vers bâbord, alors vous êtes tribord amure, et inversement. D’ailleurs vous pouvez le retenir comme ça pour tous les cas : le côté de l’amure correspond à celui opposé à la bôme.

  1. Bâbord amures.
  2. Tribord amures.
  3. Bâbord amures.

Partager ce cours

Share

Aider le site

Continuer la formation

Allez moussaillon !
Du nerf avec le prochain cours :
Se diriger ›

Commentaires

Tu n'as pas compris quelque chose ? J'ai abusé sur le rhum sur une explication ? N'hésite pas, exprime-toi !
avatar
5 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
NorbertBenoitcharliePierreAndré Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Estelle
Invité
Estelle

J’ai tout compris !

Estelle
Invité
Estelle

C’est simple et clair …
Je vais garder cette page pour m’éclairer lors d’un prochain doute éventuel !

Phlat
Invité
Phlat

Bâbord amures.
Tribord amure.
Bâbord amures.

Pourquoi ce « S » 2 fois sur 3

Breizhpaña
Invité
Breizhpaña

Pas sûr d’avoir compris si le bateau du haut de gauche est sous le vent de celui de droite et si oui pourquoi. Merci

André
Invité
André

Pour moi (débutant ! pas taper svp), je dirais que le bateau de gauche est au vent vu du bateau de droite puisque le vent vient de gauche, et le bateau de droite sous le vent du bateau de gauche.

Pierre
Invité
Pierre

Non il ne faut pas penser comme ça.
Tout ce qui est du côté du vent par rapport à l’axe du bateau est au vent et tout ce qui est derrière l’axe par rapport au vent est sous le vent.
Par exemple la bouée orange est au vent du bateau mais en général on dit que le bateau passé sous le vent de la bouée ou encore laisser la bouée au vent.
Ce sont des termes qu’il vaut mieux connaître en régate.

Norbert
Invité
Norbert

Figure 3 … vent arrière , je crois , non ?